Accueil
Accueil   >   Actualités : Guinness World Record: Smallest 3D stop-motion animation character

Guinness World Record: Smallest 3D stop-motion animation character

nov. 29 2019

Découvrez le plus petit personnage en volume jamais animé en stop-motion (image par image) à travers un court métrage filmé grâce aux équipements robotiques de très haute technologie de FEMTO-ST.

Le court métrage et son making-of  sont disponibles : stardust-odyssey.com

Stardust le projet de Film à FEMTO-ST

L’objectif du projet « stardust odyssee – Le Film » était de communiquer sur les savoir-faire de l’institut FEMTO-ST en matière de robotique miniature de précision de manière originale. Le film repose notamment sur la mise en œuvre de savoir-faire et de connaissances scientifiques de tout premier plan mondial concrétisé par l’animation en stop motion du plus petit personnage en volume qui mesure 0,3 mm, soit la taille d’une poussière.  Cet exploit, homologué par le Guinness Book Records, vient détrôner le précédent record qui était détenu par Nokia avec une figurine de 10mm de haut.

 Ce projet a fait l’objet d’un contrat de co-production entre l’Université de Franche-Comté à travers les roboticiens et spécialistes des technologies sous vide à FEMTO-ST, les spécialistes de l’impression 3D à l’Université libre de Bruxelles (ULB) et un réalisateur de la société de production Darrowan prod qui à travers ce film a souhaité rendre hommage à David Bowie

 Il a obtenu un soutien financier de la Région Bourgogne-Franche-Comté ainsi que l’appui du CNRS et de l’ENSMM

Les étapes de la fabrication du film

Startdust Odyssée est né de la rencontre des deux mondes scientifique et cinématographique. Le réalisateur a en effet conçu le scenario du film en interaction avec les scientifiques de FEMTO-ST et l’ULB afin de valider la faisabilité technique des prises de vues envisagées. Le scenario final a été arrêté après que quelques essais de prises aient confirmé la faisabilité technique. L’ensemble des plans a été modélisé en 3D pour former une maquette virtuelle du film.

Les modèles tridimensionnels des 250 figures apparaissant dans le film ont été envoyés à l’Université Libre de Bruxelles en charge de l’impression de figurines en résine photosensible. L’impression 3D des figurines d’une hauteur inférieure à 300 micromètres a nécessité des étapes de développement et d’amélioration du procédé d’impression en particulier au niveau de l’impression des membres du personnage.

Les figurines ont alors été transférées sur le lieu de tournage à FEMTO-ST, Université de Franche-Comté. L’équipement technologique utilisé dans le cadre de la réalisation du film est une plateforme de manipulation robotique sous microscope électronique à balayage (plateforme µROBOTEX –PIA EQUIPEX). Développée pour des usages scientifiques et à destination également de collaborations industrielles, cette plateforme permet de réaliser des opérations complexes d’assemblage et de positionnement d’objets de taille inférieure au millimètre et même au micromètre. Une première étape de métallisation des figurines et des supports (par dépôt d’une fine couche de chrome de 20 à 40 nanomètres d’épaisseur) a été nécessaire pour rendre possible la réalisation d’images électroniques au MEB. La scène de tournage quant à elle s’est faite au sein de l’enceinte fermée sous vide d’une vingtaine de centimètre de côté équipée du microscope électronique et accessible uniquement par des robots miniatures de haute précision qui font le savoir-faire de FEMTO-ST. Réalisées dans cet environnement particulier, les prises de vue ont nécessité la mise en place de procédés automatiques de positionnement robotisé des figurines. Les photos des figurines ont par la suite été transmises au réalisateur pour effectuer le montage du film et la post-production.

En savoir plus