Accueil
Accueil   >   Actualités : L'INSEE se penche sur la robotique en 2020

L'INSEE se penche sur la robotique en 2020

avril 26 2021

En 2020, 10 % des sociétés de 10 personnes ou plus utilisent des systèmes interconnectés. Cela est plus fréquent dans les grandes sociétés (29 %) et dans le secteur des transports (16 %). Les capteurs de suivi ou d’entretien des véhicules ou des produits sont les plus utilisés, 38 % des sociétés qui ont recours aux systèmes interconnectés en sont équipées. Ils vont souvent de pair avec une utilisation accrue de cloud computing et de big data. 

Comme deux ans auparavant, 4 % des sociétés utilisent l’impression 3D. Cette part s’élève toutefois à 17 % pour les sociétés de 250 salariés ou plus. Ces dernières recourent plus souvent aux imprimantes de la société (14 %) qu’aux services d’une filiale ou d’un prestataire (8 %). 

Les produits de l’impression 3D sont plus souvent utilisés en interne (79 %) que vendus (48 %), et sont plus fréquemment des prototypes ou des maquettes (84 %). 

8 % des sociétés utilisent un robot, et deux fois plus souvent un robot industriel qu’un robot de service. Le recours aux robots industriels est logiquement concentré dans l’industrie. 

---

La robotique reste majoritairement utilisée dans l’industrie

En 2020, 8 % des sociétés de 10 personnes ou plus utilisent un robot. Elles utilisent deux fois plus souvent des robots industriels que des robots de service figure 5. Les premiers sont majoritairement utilisés dans l’industrie pour automatiser des tâches manuelles, où 22 % des sociétés en sont équipées. En effet, 63 % des sociétés dotées d’un robot industriel sont industrielles. Cette utilisation s’est malgré tout diversifiée, puisqu’elles étaient 68 % en 2018.

Le robot de service reste peu courant, quel que soit le secteur d’activité. Il réalise des tâches plus complexes et spécifiques en raison de son degré d’autonomie ; il peut notamment être équipé d’une technologie d’intelligence artificielle pour contrôler ses déplacements.

Si le recours à la robotique reste stable entre 2018 et 2020 pour l’ensemble des sociétés, il s’accentue pour les grandes sociétés, passant de 27 % à 31 %. Pour celles-ci, l‘augmentation concerne les robots industriels, dont le taux d’utilisation progresse de 22 % à 26 %, alors que celui des robots de service reste stable à 12 %.

L’utilisation des robots destinés à la surveillance, à la sécurité ou à l’inspection progresse

Parmi les sept principales applications des robots de service, trois sont plus fréquentes figure 6. Il s’agit de la gestion d’entrepôts, du nettoyage des déchets et de la surveillance ou l’inspection. Ces trois usages concernent chacun une société utilisatrice de robots de service sur trois. Les robots de surveillance, en particulier les drones autonomes, sont de plus en plus petits et de moins en moins chers, ce qui les rend accessibles à un plus large public. Ainsi, trois sociétés utilisatrices de robots de service sur dix les utilisent en 2020, contre une sur dix en 2018. 

Les autres types de robots de service, à savoir ceux destinés au transport de personnes ou de biens, aux travaux d’assemblage, à l’automatisation de la vente en magasin et aux travaux de construction, ne sont utilisés que par une société utilisatrice de robots de service sur dix. Les robots pour le transport et l’assemblage requièrent des technologies complexes en raison de leur degré élevé d’autonomie et sont donc coûteux : ils sont plus souvent utilisés dans les grandes sociétés (trois sur dix parmi celles dotées de robots de service). 

Nicolas Boudrot (Insee) 

---

en savoir plus: https://seafile.unistra.fr/f/f2e56a953fb04a8f9f0d/